Les professeurs étrangers d’immersion viendront finalement en Louisiane en août

Updated: Jul 18

L’administration fédérale leur donnera une exemption de la proclamation présidentielle

Élèves en immersion française à l'École Primaire Teche à Cecilia, Louisiane en 2019.

(Article anglophone icitte. / English article here.)


Après une forte mobilisation de la communauté francophone de la Louisiane et ses alliés à travers le monde, le Département de l’État et le Département du Travail des États-Unis ont annoncé qu'ils accorderont des exemptions pour 70 professeurs originaires de la France et d'autres pays (dont 49 sont francophones et les autres 21 hispanophones) pour recevoir des visas de travail et venir travailler dans les écoles d’immersion en Louisiane pour l’année scolaire 2020-21.


Dans un communiqué, le Lieutenant-Gouverneur de l’État de la Louisiane Billy Nungesser—responsable des compétences étatiques pour développer la langue, la culture, la recréation et le tourisme—a déclaré que “Ceci est un développement vaillant qui est fruit du dur travail de plusieurs personnes. Nous sommes reconnaissants d'avoir ces professeurs dans notre État, aidant nos élèves à renforcer leurs liens avec notre culture francophone dedans la Louisiane."


La proclamation présidentielle 10014 qui interdit l’autorisation de nouveaux visas pour l’année 2020 avait mis en risque la situation des 73 professeurs étrangers d’immersion (dont 49 francophones) qui devaient venir en Louisiane pour enseigner dans les écoles d’immersion pendant l’année scolaire qui commence en août — une situation que notre Rédacteur en chef Jonathan Olivier a traité dans notre journal. Il y a asteur plus de 5.000 élèves louisianais dans 28 programmes d’immersion française dans les différentes paroisses de l’État.


La Legislature de l’État a passé une resolution encourageant aux représentants fédéraux d’État de travailler avec l’Administration Trump pour protéger les programmes d’immersion. Puis après une vague de plaintes citoyennes, le Sénateur Kennedy et le Représentant Clay Higgins (entre autres) ont distribué des communiqués dans lesquels ils expliquaient qu’ils étaient après collaborer avec l’Administration afin de résoudre le problème—donnée l’importance de l’immersion pour l’éducation, la culture et le langage en Louisiane.


Ce matin sur la Tasse de Café sur KVPI, le Représentant Mike Johnson a également manifesté son soutien aux écoles d’immersion en déclarant : "C'est un pilier essentiel dans la préservation de notre héritage francophone si riche — une caractéristique unique que l'on trouve nulle part par ailleurs dans le pays. C'est un aspect critique de notre économie aussi."

North Lewis Elementary à la Nouvelle-Ibérie, Louisiane en 2019.

Après la diffusion de cette décision de l'administration fédérale, Télé-Louisiane avait lancé une pétition en ligne pour demander des exemptions pour les professeurs. En ligne et sur la téléphone, le Conseil pour le développent du français en Louisiane (CODOFIL), le Département de l’Éducation de l’État, le Consulat français en Louisiane, le musicien Zachary Richard et d‘autres individus et organismes ont fait entendre leur voix auprès des représentants de l’État et des médias locaux et internationaux en soulignant notamment les effets potentiels sur plus de 2.000 élèves louisianais dans l'éducation publique. La réponse des élus louisianais a été assez vite.


"Cette réussite est la preuve du dynamisme de l’enseignement du français en Louisiane et de la solidarité du monde francophone.  Merci à ceux et celles qui se sont mobilisés sur place, et à tous ceux qui ont signé notre pétition et un remerciement tout particulier à l’Ambassadeur de France, l’honorable Philippe Étienne pour son intervention," a écrit M. Richard.

Il y aura des procedures à suivre dans les prochaines semaines pour finaliser les préparations nécessaires pour l’arrivée des professeurs mais la décision prise cette semaine a enlevé l’obstacle le plus important à l’accueil des professeurs.


Peggy Feehan, directrice exécutive du CODOFIL, a noté : “Grâce aux efforts acharnés d’une équipe formidable...des gens d’ici en Louisiane, dont les sénateurs et députés louisianais, mais aussi nos partenaires internationaux, notamment l’Ambassadeur de la France, Monsieur Philippe Étienne... les élèves dans nos nombreux programmes d’immersion vont pouvoir continuer à apprendre en français."


Signez la pétition icitte afin de soutenir l'exemption des professeurs et de rester au courant avec des efforts futurs pour développer la langue, la culture et l'éducation francophone en Louisiane.


Jonathan Olivier a contribué à la rédaction de cet article.

0 views
  • Facebook
  • White Instagram Icon
  • Twitter
  • YouTube

 TÉLÉ  LOUISIANE

Télé-Louisiane-logo-white-stateonly.pn