Asteur en Louisiane : 30 janvier 2021

Jean-Christophe Jabouin résume des grandes nouvelles de la semaine en Louisiane : l'économie, l'industrie pétrochimique et la pandémie.

(Sans parades, les Néo-Orléanais ont improvisé en créant "des chars de Mardi Gras" avec leurs propres maisons.)

Asteur en Louisiane est un article hebdomadaire dans lequel Jean-Christophe Jabouin résume en français des nouvelles importantes de la semaine en Louisiane dans le journal de Télé-Louisiane. Abonnez-vous à ses comptes sur Twitter et Facebook pour rester au courant.


Malgré la récession entraînée par l'épidémie de coronavirus, l'agence de développement économique de Louisiane (LED),a fait part de sa confiance dans l'avenir. L'organisme constate notamment que plusieurs secteurs économiques ne sont que peu éprouvés et résistent à la crise. A l'image des milieux d'affaires, la LED estime néanmoins que la vaccination est la condition sine qua non d'une reprise rapide de l'activité. Des difficultés sont pourtant prévues dans le secteur du tourisme, l'un des piliers de l'économie de La Nouvelle Orléans et de l'Etat. Certain croisiéristes ont annoncé la reprise de leur activité qu'en automne. Cette nouvelle ne fait pas l'affaire des hôteliers et de la restauration. Les casinos dont les recettes ont enregistré un recul de 31% s'inquiètent aussi. Certain secteurs tirent pourtant leur épingle du jeu. C'est le cas du secteur bancaire où B1Bank améliore ses bénéfices tandis qu'Investar Bank rachète une banque en Alabama. Sur fond d'un secteur sinistré, l'immobilier haut de gamme enregistre aussi de bon résultat grâce à une forte demande. On peut également parler des investissements prévu par Shintech Louisiana et ExxonMobil sur leurs sites louisianais respectifs ou encore du rachat de l'entreprise technologique TurboSquid par Shutterstock.


Le moratoire annoncé par l'administration Biden sur l'octroi de nouvelles concessions pour des forages pétroliers et gazier sur les terres fédérale inquiète néanmoins la Louisiane. Le secteur pétrolier est en effet avec le tourisme l'un des piliers de l'économie de l'Etat. Bien que n'ayant pas d'incidence sur les baux pétroliers et gaziers existants, cette décision n’envoie pas de message positif sur l'avenir d'une industrie pétrolière déjà mal en point. En Louisiane, le secteur déjà en recul a connu de nouvelles déconvenues avec la baisse de la demande mondiale de pétrole liée à la pandémie du coronavirus. Déjà été marqué par l'arrêt de l'exploitation des plateformes offshore du Golfe qui sont passées de 111 en 2014 à 45 en 2021, l'Etat connait depuis le coronavirus une perte de 10.000 emplois dans le secteur pétrolier. L'impact que pourrait avoir le moratoire sur la pétrochimie, très présente dans l'Etat, inquiète aussi. La Louisiane et le Texas comptent à eux seuls 16% des capacités de raffinage du pays mais aussi une 30% de la production d’ammoniac et une grande part de l’activité plastique. Port-Fourchon gère aussi 15% de l'approvisionnement de pétrole du pays. Des milliers d'emplois sont en jeux.


Les conditions d'enseignement dans les écoles publiques de La Nouvelle Orléans se sont un peu plus compliquées cette semaine. Les établissements ont suspendu les tests de dépistage de coronavirus suite à une multiplication de faux négatifs. Ce problème remet en cause la stratégie de dépistage de masse mise en place pour assurer la sécurité sanitaire dans les établissements scolaires. Une bonne nouvelle a néanmoins ponctué les milieux éducatifs cette semaine. LSU a annoncé le lancement d'un département consacré aux études africaines et afro-américaine. La proposition d'ouvrir un tel département était ignoré depuis 20 ans mais a sans doute été remis au gout du jour dans le contexte créé par le mouvement Black Live Matter. Réclamé par des étudiants Noirs dés 1970, il aura fallut attendre 1994 pour qu'un programme d’études afro-américaines voit le jour. LSU sera cependant le 1er établissement universitaire public de Louisiane a posséder un tel département. Seule Tulane University en disposait d'un jusqu'alors.


Les problèmes d'approvisionnement en vaccins perdurent en Louisiane. Ochsner Health, principal réseau sanitaire de l'Etat, a été obligé de retarder près de 21.000 rendez-vous et s'apprête à en repousser encore plusieurs milliers d'autres. La situation devrait néanmoins s'améliorer dans les prochaines semaines. L'administration Biden a fait de ces ruptures d'approvisionnement une cause nationale et a promis une augmentation de 16% des doses de vaccin livrées. Malgré ce problème, la Louisiane se classe au 14e rang national pour le nombre de doses administrées par habitant. L'autre sujet d'inquiétude auquel doivent faire face les autorités sanitaires est le déséquilibre géographique observé dans les opérations de vaccination. Ainsi le rythme de vaccination à La Nouvelle Orléans et dans le Sud-Est de Louisiane est beaucoup plus rapide que dans le reste de l'Etat. Cette constatation devrait modifier à l'avenir les modalités de distribution du vaccin afin que la vaccination soit plus homogène.


Les questions sociétales ne sont pas en reste dans l'actualité. Au niveau politique, le vote par correspondance élargi a été maintenu pour les prochaines élections en Louisiane. Ce maintien contraste avec cet automne. Le plan d’urgence assouplissant le vote par correspondance de l’État pendant la pandémie avait alors suscité des controverses partisanes. Au niveau de la criminalité, une étude de la Metropolitan Crime Commission, indique que la moitié des homicides et des fusillades signalées à La Nouvelle Orléans entre 2016 et 2020 se sont déroulées dans le 9e arrondissement et ses environs. Cette zone recouvre les 5e et 7e district de la police. Au niveau environnemental, le département de l'environnement devra à l'avenir mieux identifier les pollueurs industriels. Selon un rapport, la LDEQ a pris du retard dans ses inspections et n'assure pas leur suivi faute de moyen. La Louisiane est l'Etat qui a le plus d'émissions atmosphériques toxiques par mille carré. Enfin au niveau judiciaire, le pasteur pasteur Tony Spell a été débouté par un juge qui estime que les restrictions contre le coronavirus prise par le gouverneur Edwards l'emportent sur le premier amendement.

112 views0 comments

Recent Posts

See All
  • Facebook
  • White Instagram Icon
  • Twitter
  • YouTube

 TÉLÉ  LOUISIANE

Télé-Louisiane-logo-white-stateonly.pn